La Suisse est un pays de créateurs d’entreprise, comme le prouve le succès fulgurant de l’édition 2014 des Swiss Startups Awards, concours national des meilleures idées d’entreprise du pays. Les quatre prix, d’une valeur de CHF 50’000 chacun, sont remportés par un système de mesuration et remplissage des pneus de VTT, une plateforme d’approvisionnement en énergie solaire, une application mobile améliorant la sécurité des immeubles et une plateforme digitale permettant aux artisans d’optimiser le partage de ressources.

La remise des prix financés par la plateforme de création d’entreprise en ligne STARTUPS.CH, du groupe énergétique Axpo, de la compagnie d’assurance AXA Winterthur, et de PostFinance a eu lieu jeudi soir 30 octobre à Zurich en présence de 500 invités. Plus de 150 équipes d’entrepreneurs ont participé au concours.

Les prix de CHF 50’000 chacun, segmentés en quatre catégories, et pour une valeur totale de CHF 200’000.-, ont été attribués aux équipes suivantes:

  • milKIT reçoit le STARTUPS.CH Award. milKIT est un système de mesuration et remplissage de pneus de VTT “tubeless”- montés directement sur la roue – avec liquide anti-crevaison. Le prix est sponsorisé par la plateforme de création d’entreprise en ligne STARTUPS.CH, entreprise qui a initié le concours en 2009.
  • Le projet Comfy reçoit le AXA Innovation Award, prix octroyé pour la quatrième fois. Comfy est une application mobile permettant de gérer à distance une ampoule LED qui enregistre les changements advenant dans son entourage, et qui envoie toute information, en temps réel, au portable de l’utilisateur. Le système permet par exemple de surveiller son domicile à distance.
  • Le Projet power BLOX remporte le Axpo Energy Award promu pour la deuxième fois depuis sa création. power BLOX est un cube énergétique composé d’un module solaire de génération d’énergie, d’une batterie et d’un commutateur, permettant ainsi à un petit commerce d’être énergétiquement indépendant, sans besoin d’être rattaché au réseau électrique.
  • Le PostFinance Digital Business Award est attribué pour la première fois à une plateforme de planification des ressources pour artisans. Elle leur permet de se partager réciproquement les ressources – humaines et matérielles – et d’augmenter ainsi leur rentabilité et durabilité.

“AXA Winterthur, Axpo et PostFinance prouvent avec leur soutien aux SWISS STARTUPS AWARDS à quel point l’innovation est importante même pour les entreprises établies. Elles contribuent à la création d’entreprise en Suisse”, dit Michele Blasucci, fondateur de STARTUPS.CH et initiateur des SWISS STARTUPS AWARDS. Les projets des vainqueurs et des finalistes attestent d’une part l’interdisciplinarité de la recherche et du développement suisses ainsi que la grande qualité du travail Made in Switzerland. Blasucci souligne aussi l’orientation technologique des projets soumis lors de cette édition.

Les entrepreneurs “âgés” font preuve de courage

“Il est particulièrement intéressant de constater”, poursuit Blasucci, “que la notion de de jeune entrepreneur n’est pas liée à une catégorie d’âge. Ont participé à l’édition 2014 des SWISS STARTUPS AWARDS plusieurs équipes disposant d’une longue expérience professionnelle, courageuse et sans crainte de se mettre au service d’un projet novateur, de devenir indépendant, de recommencer à zéro”.

La soirée des “Oscars” de l’entreprenariat suisse au StageOne à Zurich a été moderée par Christa Rigozzi et François Egger. Elle s’est conclue par un podium de discussion autour du management et de l’entreprenariat et composé par quatre femmes dirigeantes: Carole Hübscher, Présidente du Conseil d’Administration de Caran d’Ache, Adriana Ospel-Bodmer (Adbodmer, Centralway, go4talents, Sitex Properties), Monika Ribar, Membre du Conseil d’Administration des CFF, de Swiss et de Logitech, et Ingrid Deltenre, Directrice de l’European Broadcasting Union (EBU).

Contact Médias Suisse Romande : François Hutter

Contact STARTUPS.CH : Alice Christ

Zürich, le 30 octobre 2014

Share.

About Author

Fathi Derder

Conseiller national depuis décembre 2011, réélu en 2015, Fathi Derder (45 ans) est membre de la Commission de la science, de l’éducation et de la culture. Il y défend une politique d’innovation active, et des conditions-cadres encourageant la recherche et le transfert technologique. Fathi Derder préside en outre l’association Le Réseau, un groupe de start-up, d’entreprises et de Hautes Ecoles suisses engagées pour l’entrepreneuriat et l’innovation. Journaliste, il fut notamment rédacteur en chef adjoint à la Radio suisse romande, puis rédacteur en chef de La Télé, avant de devenir journaliste indépendant. Il collabore notamment avec le journal Le Temps. En 2015, il publie « Le prochain Google sera suisse (à dix conditions) », aux éditions Slatkine.

Leave A Reply